Une association, plusieurs métiers

L’APGV est une association qui, comme son nom l’indique, est principalement composée de gendarmes, mais aussi d’employés civils et d’assistants de police. Tous déploient leur activité professionnelle au sein de la Police cantonale vaudoise.

Une culture commune

L’amélioration des conditions intellectuelles, professionnelles et sociales de l’exercice de la profession de ses membres tient lieu de but premier. Mais au nombre des buts, on a aussi mentionné dans les statuts la « culture de l’union et de la solidarité », des valeurs qui sont chères aux Gendarmes. L’association œuvre encore à offrir des conditions commerciales favorables en matière de téléphonie, d’assurances ou d’accès à des produits bancaires. Les personnes qui y adhèrent bénéficient automatiquement d’une assurance de protection juridique notamment conçue pour couvrir les litiges nés de l’activité professionnelle.

Une organisation complémentaire

L’APGV constitue par ailleurs une section de la Fédération suisse des fonctionnaires de police – FSFP. Elle est affiliée à l’USPRO, l’Union des syndicats des polices romandes, et au GAP, Groupement des associations de polices vaudoises. Dans toutes ces organisations « faîtières », l’APGV se veut très présente et le montre par sa participation très active aux activités des comités, où elle occupe des postes clés. Sur le plan cantonal, elle est aussi membre de la Fédération de Sociétés de fonctionnaires et des Associations du parapublic vaudois, la FSF.

 

Le siège de l’APGV est à Lausanne.

© 2020 eZcom